• Les Chevaliers de la table ronde

    Les Chevaliers de la table ronde

    (photo Days of Wonder)

    Les forces du Mal apparaissent de tous côtés, rapidement, frontalement ou plus sournoisement, elles progressent et menacent Camelot. Bientôt elles vaincront. Les Chevaliers de la Table Ronde restent le seul Espoir du monde. Mais parviendront-ils à le sauver… ?

    Ce jeu créé et édité par Days of Wonder est LE jeu à offrir, à noël par exemple, selon moi. Mais pourquoi me direz-vous ? Et bien parcequ’en famille ou entre potes il vous promet des heures de plaisir ! Quelques explications ?

     

     

       1)   Le mode coopératif.

    A l’inverse de bon nombre de jeux de société, dans les Chevaliers de la table ronde, les joueurs (7 au maximum) ne luttent pas les uns contre les autres, mais ils combattent ensemble contre le jeu. Ce système de jeu peu rependu se prête particulièrement bien à l’esprit chevaleresque. Et croyez moi, ce n’est qu’ensemble que vous vaincrez !

    De plus, vous pourrez introduire dans vos parties « un félon ». Ce traître qui se cache peut-être parmi les joueurs devra, sans se faire repérer, aider les forces du mal à progresser. Allez donc combattre les Saxons en vous demandant si l’un de vos frères d’armes ne vous plantera pas une épée dans le dos !

    Certains Trolls auront peut-être des difficultés à bien appréhender les règles du jeu. Là encore faites jouer la coopération. L’un des joueurs (le plus expérimenté ou l’heureux propriétaire) peut lire les règles et présenter ensuite le jeu aux autres joueurs. Généralement, un ou deux tours «pour rien » suffiront à vous faire assimiler la mécanique du jeu.

    Très rapidement, vous serez immergés dans l’ambiance chevaleresque, prêts à vous sacrifier pour sauver le Graal ou Excalibur !

    Les Chevaliers de la table ronde

    2)      Quêtes à foison, choix cornéliens, tension constante !

    Dans « les Chevaliers… », vous incarnez le roi Arthur ou l’un de ses chevaliers. Durant des quêtes solitaires ou en groupe, vous devrez, entre autres, défendre Camelot contre des Engins de sièges, protéger vos frontières conte les hordes de Saxons et de Pictes, récupérer le Saint Graal, retrouver Excalibur, combattre le chevalier noir…. L’un après l’autre, à l’aide de pouvoirs spécifiques, de sacrifices, de cartes de puissance ou spéciales les chevaliers joueurs luttent contre des forces du mal progressant avant chacune de leurs actions.

    Les Chevaliers de la table ronde

    Autant le dire tout de suite, vous n’aurez pas le temps de souffler ! Impossible de s’ennuyer pendant les 1h30 à 2h00 (environ) durant lesquelles vous jouerez. Les mécanismes du jeu sont bien huilés et ne vous laissent aucun répit. Très vite, il vous faudra faire les bons choix. Soutiendrez vous Arthur qui va être vaincu par les Pictes ou irez vous tenter de récupérer Excalibur qui est en train de sombrer dans les Limbes? Chacun de vos tours sera l’occasion de prouver votre valeur et de défendre vos idéaux et la tension montera à chaque fois d’un cran. Car les forces du Mal, elles, ne tergiversent pas et avancent tel un rouleau compresseur ! Ne vous reposez pas ou le monde est perdu…

     

    Une fois la première partie terminée, le jeu ne perd pas pour autant de son attrait. Chaque partie est différente et la possibilité d’un Félon parmi les joueurs augmente d’autant plus la durée de vie du jeu.

     

        3)      Un jeu splendide !

    Days of Wonder est coutumier de ce genre de jeu au plateau superbe et travaillé. Un simple petit tour sur leur site vous permettra de vous en rendre compte. (Cliquez ici).

    Mais cette fois encore l’équipe de création à fait des merveilles ! Si vous n’êtes pas habitué à ce  genre de jeu, attention, vous risquez d’avoir le souffle coupé à l’ouverture de la boîte. Et pour ceux qui comme moi aiment peindre de temps à autre quelques figurines, vos chevaliers risquent de prendre des couleurs !!

     

    Les Chevaliers de la table ronde

    Comme vous l’aurez sans doute compris, Les Chevaliers de la Table Ronde est une pure bombe ! En témoignent les nombreux prix reçus :

    Bruno Faidutti, Jeu de l'année (2005) ; Japan Boardgame Prize, Jeu de l'année "Joueurs confirmés" (2005) ; Jeu de l'Année, Finaliste (2006) Spiel der Spiel, Jeu de l'année (2005) ; Spiel des Jahres, Prix spécial "Jeu Fantastique" (2006); Tric-Trac, Tric-Trac de Bronze (2005).

     

    Si vous cherchez un cadeau original pour un membre de votre famille ou pour un ami n’hésitez pas. Ce jeu à peu de points faibles (peut-être les parties à trois sont-elles quelque peu difficiles). Son prix généralement constaté peut surprendre (50euros). Mais à la différence d’un Monopoly ces jeux ne sont pas produits à des millions d’exemplaires et pour un jeu de cette qualité c’est relativement peu cher.

    Pour finir, notons que, même si elle ne renouvelle pas profondément le jeu, l’extension « La Compagnie de Merlin » vous permettra de jouer à huit en incluant jusqu’à deux Félons par partie, tout en rendant plus difficile la Victoire.

     

    Morlak.

    Les Chevaliers de la table ronde


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Hachi-nyu Profil de Hachi-nyu
    Mercredi 27 Juillet 2011 à 18:31

    Ah les chevaliers de la table ronde... Qu'il est sournois ce plateau XD
    En effet les parties à trois c'est tendu >.<
    Je ne savais pas qu'il y avait une extension, merci =) 

    2
    Silganiel
    Mercredi 27 Juillet 2011 à 18:41

    l'extension est chouette quand on a tout plein de copains et que tout le monde veut jouer :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Ursarkar Creed
    Samedi 30 Juillet 2011 à 12:44

    Trop facil a 7 !!!! lol

    Les chevalier on vaincu mais le roi est mort !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :