• 6 qui prend ! Un jeu loin d'être fait pour les boeufs

    6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

              Dans la même veine ludique qu'un Uno, « 6 qui prend !» est un jeu de cartes rapide et sympathique créé par Wolfgang Kramer et édité par Amigo (Allemagne) et Gigamic (France).

             Les règles sont plutôt simples : Un jeu de cartes numérotées de 1 à 104. Sur chacune d'entre elles se trouvent 1, 2, 3, 5 ou 7 têtes de bœuf. Le but étant de récupérer le moins possible de ces têtes. Le premier à 66 a perdu et la partie prend fin.

    6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

             A chaque manche, tous les joueurs reçoivent 10 cartes. 4 autres sont posées sur la table, elles forment chacune le début d'une série qu'il faudra compléter tour à tour. Jusqu'ici tout va bien...

              A chaque tour , les joueurs choisissent secrètement l'une de leur 10 cartes et la révèlent en même temps. Il doivent à présent la placer dans l'une des séries. C'est là que ça se complique....

              Parce qu'évidement on ne place pas ses cartes dans un ordre clairement défini ou au feeling ou même en fonction de celui qui imite le mieux la vache !!  

    6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

              Celui qui possède la carte à la plus petite valeur (puis ainsi de suite jusqu'au dernier) parmi celles jouées ce tour-ci pose sa carte dans une des 4 séries en respectant 4 règles :

    • Une carte doit être jouée dans une série de manière croissante. Un 15 après un 8 par exemple.

      6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

     

    • Un joueur doit poser sa carte dans la série dont la différence entre la valeur de sa carte et la dernière de la série est la plus petite.

    6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

    • Celui qui pose la sixième carte d'une série doit ramasser les cinq cartes précédentes et pose la sienne comme première carte d'une nouvelle série.

      6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

    • Celui qui joue une carte si faible qu'elle ne peut être placée dans aucune série ramasse la série qu'il souhaite.

      6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...          Les parties sont relativement rapides, et comme on peut jouer jusqu'à dix joueurs, il est parfois difficile de ne rien ramasser.

       

              Il vous faudra anticiper au mieux les coups de vos adversaires pour placer vos cartes au bon moment. Parfois, il vous faudra même ramasser peu pour éviter d'en prendre beaucoup !

       

                Et il est vrai que ce ne sera parfois pas suffisant car comme beaucoup de jeux, « 6 qui prend » demande un peu de chance. Mais contrairement à ce que j'ai déjà pu lire ce n'est en rien un jeu de hasard et un joueur peu expérimenté risque de ramasser pas mal face à des joueurs maîtrisant la mécanique !

       

                « 6 qui prend ! » est un très bon jeu transgénérationel. Plus ardu que le Uno en restant tout autant addictif et fluide, « 6 qui prend » a en plus pour lui d'être très peu cher (10 €).  

      6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...

       

     

    6 qui prend !  Un jeu loin d'être fait pour les boeufs...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Silganiel
    Mardi 13 Septembre 2011 à 08:27

    D'expérience, ce qui est drôle avec ce jeu, c'est que généralement, on commence à jouer à un nombre de joueurs, 3 par exemple, et on élabore une tactique... Et quand on joue à 4 la fois suivante, la tactique ne convient plus et on se fait avoir ^^

    Tiens, prends toi 10 vaches dans la tronche !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :